Foire aux questions

Les traitements sont-ils douloureux?

L’introduction des aiguilles d’acupuncture donne une sensation qui ressemble à une piqûre de moustique, mais celle-ci ne dure que quelques secondes. Lorsque les aiguilles sont en place, le patient ressent en général une sensation de bien-être et de détente.

À quelle profondeur les aiguilles se rendent-elles?

La majorité des points d’acupuncture peuvent être stimulés à la surface et ne nécessitent donc pas une insertion profonde. On peut parler de quelques millimètres ou centimètres. Chaque point comporte des indications précises quant à la profondeur et à l’angle d’insertion de l’aiguille. Depuis des milliers d’années, ces critères sont transmis aux acupuncteurs afin qu’ils puissent pratiquer de manière efficace et sécuritaire.

Est-ce qu’il y a un risque de transmission de maladie?

Au Québec, l’Ordre des Acupuncteurs oblige tous ses membres à utiliser des aiguilles stériles jetables et à usage unique. Ces mesures prises par l’Ordre rendent impossible tout risque de transmission d’une maladie par une aiguille d’acupuncture contaminée mal stérilisée.

Qu’est-ce que le moxa?

Il s’agit d’herbe appelée « armoise » et que l’on peut chauffer près d’un point d’acupuncture. Il existe le moxa de base, le moxa sans fumée et on retrouve également sur le marché des moxateurs électriques.

Que sont les ventouses? (Cupping)
La Ventouse (Ba Guan Zi) est une coupe en plastique, en silicone ou en verre qui est fixée sur un point d’acupuncture et/ou la région où il y a une congestion/stagnation de Qi. On y retire l’air à l’aide d’une pompe ou de feu et cela crée alors une succion de la peau sous la ventouse. On peut les laisser agir de 30 secondes à 15 ou 20 minutes, selon l’orientation thérapeutique. On peut également faire glisser la ventouse le long d’un méridien ou dans la région affectée. La ventouse peut être utilisée directement sur la peau, sur de l’huile ou sur une aiguille d’acupuncture déjà en place. Les ventouses peuvent laisser des traces bleutées ou rouges sur la zone traitée, mais cette réaction se dissipe dans les jours qui suivent.

Faut-il y croire?

Il n’est pas nécessaire de croire en l’acupuncture pour obtenir des résultats. L’efficacité des traitements sur les enfants ou sur les animaux en est la preuve.

Y a-t-il des effets secondaires?

La « National Institutes of Health » (Consensus 1997) rapporte que l’acupuncture ne produit que très peu ou pas d’effets secondaires, ce qui est un avantage marqué en comparaison à d’autres méthodes de traitements en médecine moderne.

Certains effets secondaires possibles sont la fatigue dans les heures suivants un traitement et je recommande donc de ne pas faire trop d’efforts physiques. Il pourrait y avoir des courbatures si on traite une condition en musculo-squelettique. Il pourrait aussi y avoir de  légers saignements, petites ecchymoses (bleus) et/ou sensibilité aux sites d’insertion des aiguilles. Ces réactions posent rarement un problème pour le patient.

Y a-t-il des contre-indications?

Il existe certaines conditions physiques qui doivent être prises en considération pendant un traitement d’acupuncture et c’est la raison pour laquelle l’acupuncteur fera un bilan de santé avec vous afin d’ajuster les techniques utilisés selon votre condition de santé.

Est-ce que les traitements d’acupuncture sont couverts par mes assurances?

Les traitements ne sont pas couverts par la RAMQ, mais la majorité des compagnies d’assurances privées les couvrent en partie ou en totalité lorsque vous fournissez vos reçus. Informez-vous auprès de votre agent d’assurance pour valider votre couverture.